Il y a centaures et centaures...
Ceux de l'Antiquité étaient des êtres brutaux, irascibles, prompts à s'enivrer et plus prompts encore à violenter une nymphe de passage. C'est que, pour les Anciens, ces êtres promis à l'humanité étaient encore empêtrés dans leur animalité première. Seul ou presque le centaure Chiron, qui fut l'éducateur de héros comme Achille ou Jason, échappait à la règle.
Ceux de Maurice de Guérin constituent une heureuse synthèse entre les forces vives de leur nature animale, par lesquelles ils se maintiennent proches des choses primordiales, et les forces de l'intelligence, qui leur confèrent une haute sagesse.
Mes centaures mettent toute leur énergie à maintenir unis un passé qui jour après jour nous échappe et un présent qui ne peut être vivace que s'il est profondément enraciné dans une terre nourricière.
Et les vôtres ?...
Centaures et centauresses
5 photos