Mtamorphoses

La mort d'Orphe, XI, 1-66.
Les femmes de Thrace, ne supportant pas qu’un aussi beau jeune homme qu'Orphée ne leur rende pas hommage, furent prises de fureur et le mirent en pièces, comme Agavé l'avait fait de Penthée.
On raconte que sa tête fut jetée dans l’Hèbre et qu’elle flotta en continuant à chanter jusqu’à l’île de Lesbos où elle reçut une sépulture.