Métamorphoses

Proserpine, V, 341-661.
Pluton, le redoutable dieu des Enfers, est amoureux de Proserpine, la fille de Cérès – la déesse qui veille sur la croissance des céréales. Il l’a enlevée pour en faire sa femme, et conduite dans son royaume souterrain. La nymphe Cyané tente bien de s'opposer à l'enlèvement, mais Pluton l'écarte sans  respect. Pleurant de dépit, Cyané se transforme en étang.
Cependant, Cérès cherchait sa fille à la surface de la terre : après bien des errances, elle apprend de la nymphe Aréthuse où elle se trouve. En effet, Aréthuse a aperçu Proserpine dans les Enfers alors qu'elle-même, transformée en ruisseau souterrain, cherchait à fuir les instances du dieu Alphée.
Cérès demande alors à Jupiter, le garant de l’ordre du monde, d’imposer à Pluton de rendre celle qu’il a enlevée. Il y consent à condition qu’elle n’ait pas enfreint la règle interdisant à ceux qui ont consommé de la nourriture aux Enfers de revoir durablement la lumière du jour. Or Proserpine avait mangé sept grains de grenade. Aussi sa mère ne put-elle obtenir qu’un retour temporaire : Proserpine resterait six mois sous terre – mois pendant lesquels la végétation cesserait de croître – et reviendrait passer les six autres sur la terre.
Ainsi s’instaurait le cycle des saisons…