Métamorphoses

Cyparissus, X, 86-142.
Le jeune Cyparissus avait pour animal favori un cerf, pour lequel il avait toute l’affection possible. Or un jour, sans le vouloir, il le transperça de son javelot. Apollon, qui aimait Cyparissus, chercha à consoler l’enfant ; il fut inconsolable.
Alors le dieu lui accorda de le métamorphoser en cyprès : ainsi, devenu l’arbre des morts,  il pourrait se lamenter éternellement sur la bête qu’il avait tant aimée…